Florent Leydet

florent-leydet-patawouf

 Florent Leydet éducateur-comportementaliste canin sur Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme63)

« Eduquer son chien, c’est le respecter, écouter ses émotions et l’encourager dans ses bonnes actions » 

 

Passionné par la relation homme-chien, j’ai à cœur de venir en aide à tous ceux qui vivent une relation difficile avec leur animal. Éducateur et comportementaliste canin, j’interviens lorsque le lien est brisé. J’aide les propriétaires à comprendre leurs compagnons à quattre pattes afin qu’ils soient autonomes dans leur éducation. Le chien communique de façon non verbale, c’est pourquoi il est essentiel d’obtenir les clés pour le comprendre.

 

Une grande partie de mes connaissances se base sur mon expérience avec mes chiens : un travail quotidien, enrichissant et surprenant. En 2009, je croise la route d’Arkos un adorable mâle border collie âgé de 5 ans, qui entre autres choses ne pouvait pas rester seul. Il méritait vraiment d’avoir sa chance, c’est pourquoi il m’a fallu apprendre à le canaliser, à le comprendre, mais surtout à obtenir sa confiance !

Il m’a surtout démontré que les chiens ne se ressemblent pas, et qu’au-delà de la race, tous ont leur caractère.
Contrairement à ce que l’on peut parfois penser, un chien est capable d’apprentissage quel que soit son âge – dès l’instant où il ne s’agit pas d’un trouble développé dans son plus jeune âge – .
Ce qui paraît insurmontable, n’est en fait souvent qu’amplifié par l’affection que l’on porte à son animal.

 

J’ai alors œuvré à comprendre ses habitudes et ses acquis afin de construire ensemble une relation qui convienne à chacun.

Étrangement, il m’a été plus difficile de m’adapter à mon chien que cela ne l’a été pour lui de s’adapter à la ville. J’aime à penser que le bien-être d’un chien dépend avant tout de l’attention et de la sécurité que lui procure un foyer plutôt que du lieu dans lequel il vit.

 

Mes méthodes et mes formations

Mon travail est basé sur la compréhension de l’animal, de son existence en tant qu’individu afin d’obtenir son respect et sa confiance. Lorsqu’un chien présente un comportement gênant ou « exogène », c’est qu’un élément de son environnement le rend anxieux et qu’il nous le signifie. Il faut alors chercher à comprendre ce qu’il peut ressentir. L’éducation n’est pas simplement de l’obéissance, c’est avant tout un travail de réflexion permettant de constituer un lien durable avec son chien ; on ne peut pas obtenir de résultats d’un chien s’il ne comprend pas ce qu’on lui demande. La compréhension et la gestion des émotions sont deux aspects essentiels dans l’approche du comportement canin. Le travail en méthode positive permet de prendre en compte l’animal tout en lui permettant d’apprendre.

J’utilise la récompense, la gestuelle, l’intonation de la voix et les mouvements du corps pour aider le chien à me comprendre. Il n’est jamais question d’autorité arbitraire car être autoritaire ce n’est pas faire preuve d’autorité mais c’est essayer de s’en convaincre. Il faut se libérer des principes « communs » sur l’éducation canine : il n’est pas utile d’être « chef de meute » ou « maître » pour gérer son chien ; il faut se voir comme un guide, apprendre à rassurer notre compagnon est essentiel. Pour que notre chien progresse, notre travail est tout aussi important que le sien. Récompenser est alors une évidence lorsque l’on souhaite favoriser des comportements positifs.

En complément de mes observations et expériences j’ai suivi les formations d’éducateur et de comportementaliste canin au centre de formation Woodenpark (sous contrôle pédagogique de l’État). À l’issue de ces formations, j’ai obtenu les diplômes d’éducateur et comportementaliste canin (tous deux avec mention spéciale), ainsi que celui d’éleveur de chiens – pensionneur (avec une moyenne de 17.9/20). De plus conformément à la loi, je suis titulaire d’un certificat de capacité (N°63-197) relatif à l’exercice des activités liées aux animaux de compagnie, délivré par la DDPP (Direction Départementale de la Protection des Populations) ; j’ai également souscrit une assurance civile professionnelle auprès de Cani-Assur.

 

Curieux et soucieux d’offrir le maximum de solutions aux problèmes que l’on peut rencontrer, je ne limite pas mes méthodes aux seules solutions éducatives. Oubliez les colliers électriques et étrangleurs ou tout autres instruments de répression incompatibles avec un apprentissage positif. De nombreuses solutions comportementales et éducatives existent !